Vers une gouvernance de la presse ?

Eric Marquis, Vice-Président de la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels, estime qu’il faut insister sur le contenu rédactionnel et éditorial de la presse en ligne : « la presse web ne pourra pas relever les défis qui l’attendent sans qualité de l’information ». La presse en ligne doit réunir des critères déontologiques et sociaux exigeants, pour être « au moins aussi bonne que la presse traditionnelle ». Il Certains intervenants soulèvent la question d’un label de qualité attribué aux sites d’informations, pour les distinguer des blogs ou sites de services.

Aujourd’hui, selon lui, il y a un problème d’identification des sites d’information. La création d’un Conseil Supérieur de la Presse garant et arbitre des questions de déontologie liées à l’information sur Internet fait aussi débat. Pierre Haski, co-fondateur du site d’information en ligne Rue89 estime qu’il est inimaginable que le gouvernement soit à l’origine de la création d’un tel organe. Le pôle 3 doit donc abandonner cette proposition. Eric Marquis aborde lui aussi la question de la pertinence de cet organe : « il doit y avoir les mêmes règles pour les deux supports, pour ne pas arriver à une situation d’un journalisme à deux vitesses ». Il conclut à l’inutilité de l’instauration d’un conseil spécifique pour le Web.

Michel Delberghe, élu CFDT (Le Monde), rappelle que la CGT la CFDT est à l’origine de cette proposition, qu’il justifie comme une solution aux carences actuelles en ce qui concerne les mesures d’audience, la publicité, l’information etc. « Sur tous ce points, il est nécessaire de se doter d’outils de mesure et d’observation ». Pierre Conte, Président de Publiprint (Le Figaro) estime que cela peut se faire dans le cadre existant. Philippe Jannet, Président du Monde Interactif fait remarquer qu’il existe un observatoire des métiers de la presse.

Eric Marquis Certains participants suggèrent la création d’un « think tank »  comme l’IDATE, qui inclurait l’étude des médias traditionnels, des nouveaux médias et des métiers de la communication.

Une réponse à “Vers une gouvernance de la presse ?

  1. Le « label de qualité » n’est pas une de mes propositions ; j’ai simplement, à un moment de la discussion, fait un parallèle avec le n° de CPPAP pour la presse papier.
    De même, ce n’est pas moi qui ait suggéré la création d’un « think tank ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s