La publicité sur Internet

Concernant la publicité, deux propositions concrètes ont été formulées. D’abord un élargissement du champ d’application de la loi Evin aux sites de presse. Les participants sont aussi d’accord pour demander à l’Etat, dans ses campagnes publicitaires, d’avantager les sites et titres d’information générale et politique.

Sur la question des mesures d’audiences, les participants restent divisés. Certains ont à nouveau réclamé de nouveaux outils de calcul, tenant compte en particulier des durées de connexion. D’après eux, ces nouveaux outils devraient permettre aux sites d’information de mieux monétiser leur audience. Pas sûr, estime François Mariet, professeur à l’université Paris-Dauphine, « la prise en compte de la durée pourrait surtout avantager les sites de vidéo». « Dans tous les cas il faut trouver une solution », conclut Marc Tessier, « sinon on aura toujours du mal à rentabiliser nos investissements sur Internet ».

Enfin les participants ont à nouveau fait part de leurs inquiétudes sur la question de la position « dominante » de Google sur le secteur tant de la publicité en ligne que du « search ». Sans faire de propositions concrètes sur ce sujet, ils souhaitent qu’il soit porté à la connaissance des pouvoirs publics.

Une réponse à “La publicité sur Internet

  1. Alenty a développé une technologie qui mesure si, et combien de temps les publicités sont réellement vues.
    Et en effet, la prise en compte de la durée d’exposition montre que les sites de video offrent un espace de qualité.
    Mais on montre aussi que les sites de presse en bénéficieraient très bien.
    Les autres sites, qui « font de la page vue » sont de bien moins bonne qualité.
    Dans les deux cas (video et presse), les visiteurs passent beaucoup de temps par page. Dans le cas des videos, ce temps peut être monétisé par une seule publicité, car les pages sont courtes.
    Dans les sites de presse, il faut plusieurs publicités situées à différents endroits dans la page pour monétiser ce temps. Mais on montre dans nos études que certains emplacements en milieu de page sont de meilleure qualité que d’autres en haut de page. Or, il est très difficile de vendre les emplacements en milieu de page !
    La presse peut très largement bénéficier de la prise en compte du temps. Dans certains cas, on estime que seuls 30% du temps passé sont monétisés, ce qui signifie que les revenus pourraient être triples !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s